# Human playground

« Ils jouaient dans le métro innocemment comme des enfants, tels des amoureux transits par le mouvement. Ils essayaient d’attraper l’autre, de le faire prisonnier, de leur bras, de leur corps. Ils étaient hypnotisés par leur chant d’amour insaisissable, seule la danse pouvait les entraîner dans ce monde impénétrable. Seul leurs corps pouvait panser leur âme. »

Julie.

© Création originale de Human Playground – http://human-playground.com/

Cette entrée a été publiée le 21/02/2011 à 14:30. Elle est classée dans Articles, Photographies et taguée , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :